Qu’est-ce que l’hyperémèse gravidique (HG) ?

Le stade le plus sévère des nausées et des vomissements est appelé par le corps médical Hyperemesis gravidarum . L’Hypermesis Gravidarum Education and Research Association définit le phénomène comme “des nausées et vomissements apparaissant de manière excessive au cours de la grossesse et enlevant toute capacité de manger et de boire correctement.” On considère qu’il s’agit d’une complication peu commune de la grossesse. Le pourcentage de femmes souffrant de ce phénomène est compris entre 0,3 et 2 %.

Les facteurs de risque liés à l’hypemérèse gravidique sont : un antécédent de la maladie lors de grossesses précédentes, l’obésité, les grossesses multiples, une première grossesse et la maladie trophoblastique gestationnelle, une maladie à l’origine d’une prolifération anormale de cellules au niveau de l’utérus.

L’hyperémèse gravidique survient généralement au cours du premier trimestre de grossesse. Les symptômes initiaux sont des vomissements d’une fréquence de plus de 3-4 fois par jour, aboutissant à une perte de poids de l’ordre de 2,5 kg, des vertiges causés par la nausée et les vomissements et l’incapacité de manger et de boire, ceci entraînant une déshydratation suite aux nausées et aux vomissements.

Dans chacun de ces cas, il est conseillé d’en aviser immédiatement votre médecin.

Le diagnostic du phénomène se fait sur la base des questions posées par le médecin, des antécédents médicaux, d’une auscultation et parfois d’analyses réalisées en laboratoire et permettant d’aider le médecin à l’établir.

אשה מקיאה בהיריון

Le traitement de l’hyperémèse gravidique comprend diverses orientations thérapeutiques tout autant qu’une alimentation constituée de plusieurs repas légers et d’aliments secs (biscuits, etc.) ainsi qu’un soutien psychologique. Dans de nombreux cas, la femme enceinte aura besoin d’un traitement plus complexe réalisé en hôpital, ceci incluant entre autres des injections en intraveineuse.

Cliquez ici pour plus de conseils sur la façon d’éviter que les nausées et vomissements pendant la grossesse n’évoluent vers une hyperémèse gravidique. Vous pouvez aussi cliquer ici pour avoir des informations sur les changements d’alimentation et de style de vie permettant d’éviter les nausées et les vomissements au cours de la grossesse..

Certaines femmes ayant souffert d’hyperémèse gravidique pendant leur grossesse évitent de planifier une autre grossesse par crainte de ne pas pouvoir y faire de nouveau face. Si vous avez des antécédents de nausée et de vomissement liés à la grossesse ou d’hyperémèse gravidique, il est important de consulter votre gynécologue au plus tôt possible de votre projet de grossesse ou dès que vous constatez que vous êtes enceinte. Votre médecin pourra ainsi mettre en place un programme approprié qui inclura un suivi et des traitements qui empêcheront à la situation de dégénérer. Votre médecin pourra alors vous accompagner le mieux possible  tout au long de votre grossesse.